Game Start : La Passion avant tout


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie WiiU.

Mon Bilan Vidéoludique 2015

NNID2016_??_??????_PC_2_1222

Nous sommes, enfin diront certains, passés en 2016 et je vous souhaite à cette occasion tous mes voeux de bonheur et de santé pour cette nouvelle année. Difficile de toujours mettre le blog à jour, mais j’essai de m’y tenir malgré peu d’articles publiés cette année. Mais promis en 2016 cela va changer, avec je pense, pas mal de test rétro parfois en rapport avec l’actualité du moment.

Comme tous les ans je vais revenir sur mes coups de coeur  de l’année aussi bien sur les jeux et les manga qui m’ont marqué. Malgré des jeux qui m’attiraient énormément ainsi qu’une baisse de prix, je n’ai pas craqué sur une PlayStation 4 en 2015. Premièrement je n’ai pas le budget et deuxièmement le manque de temps est de plus en plus important pour moi et je privilégie ainsi une seule console de salon et une console portable. Ne vous étonnez donc pas si ma sélection est uniquement basé sur les machines de Nintendo.

Mon Top 5 jeux vidéo 2015

Capture d’écran 2016-01-01 à 19.21.33

#1 Splatoon
Si il y a eu peu de sortie cette année sur WiiU, il ne fallait surtout pas louper, pour moi, le jeu de l’année alias Splatoon. Ce FPS multi décliné à la sauce Paintball a été une réel vent de fraîcheur parmi toutes les sorties jeux vidéo toutes consoles confondues. Après plusieurs mois, Splatoon possède une communauté active et fidèle grâce aux mises à jour régulière et gratuite que nous propose Nintendo. Grâce à son côté visuelle, son gameplay précis et son univers déjanté (on contrôle des calamars quand même) la nouvelle licence de Nintendo est un véritable carton. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on s’y amuse énormément malgré l’absence d’un chat vocale qui aurait été un vrai plus pour monter ces stratégies. Malgré un petit relâchement de ma part ces derniers mois car j’ai commencé Xenoblade, Splatoon est une valeur sûre que l’on retrouvera bientôt sur une autre machine à mon avis…

xb-illust-main

#2 Xenoblade Chronicles
Cette année Nintendo a sorti un nouveau modèle de sa 3DS, baptisé tout simplement New 3DS. Meilleur ergonomie, écran plus grand, effet 3D enfin stable et un hardware plus puissant. Ce qui a permit de réaliser un portage de Xenoblade disponible auparavant sur Wii. Je n’avais pas pu y jouer sur console de salon car je l’avais revendu et au vue de mes nombreux trajets en train disposer de ce RPG dans la poche était une véritable aubaine. Alors oui visuellement ça pique les yeux à cause d’un aliasing trop prononcé, cependant le jeu reste encore une sacrée prouesse technique pour une console portable. La distance d’affichage est fabuleuse, tout comme les décors qui sont splendides et le charisme des personnages à fini de m’achever. L’aventure est excellente, malgré un début un peu difficile tant il y a d’informations à ingurgiter (système de combat, relation sociale, évolution). Si vous n’avez jamais joué à ce monument du RPG c’est le moment où jamais puisqu’il est même disponible en téléchargement sur WiiU dans sa version Wii. Vous n’avez donc plus aucune excuse.

x360-9Sc

3#Runbow
Les jeux multijoueurs avec le mode « tous dans mon salon » se font de plus en plus rare. Alors quand il y en a un qui se présente, inutile de vous dire qu’on se jette dessus. Runbow est tout simplement un vrai réussite dans son domaine et se paie en plus le luxe d’être original et complet. On s’amuse, on se tape, on se pousse, on s’insulte comme tout bon jeu qui se respecte où le seul objectif est de finir premier. Uniquement disponible sur l’eShop, je vous invite à lire mon test sur le blog JeGeekJeplay.

persona_q_wallpaper_by_shadow_heartless-d8lmxx1

#4 Persona Q
Voici un jeu auquel je n’aurai peut être jamais prêté attention si je n’écoutais pas régulièrement les podcasts d’HBGD (je vous invite à vous abonner, ils sont géniaux). Persona Q est un Dungeon-RPG où vous retrouverez les personnages de jeux Persona 3 et 4 en version SD et où vous allez devoir parcourir plusieurs labyrinthes pour pouvoir vous échapper du monde parallèle dans lequel vous êtes prisonnier. Le jeu est tout simplement addictif, avec sa galerie de personnages attachants, ses dialogues (en anglais) très drôles et bourrés de références pour les fans ainsi qu’un gamplay au poil (de Q ?) où vous devrez vous même cartographier les labyrinthes pour ne pas vous perdre. J’ai vraiment passé d’excellentes heures de jeu sur Persona Q qui est un véritable tremplin pour accéder à d’autres jeux du même genre.

629083
#5 Shovel Knight

Disponible sur PC, PS4, XboneOne, WiiU et 3DS c’est sur cette dernière version que j’ai porté mon dévolue. Sortie depuis plusieurs mois sur l’eShop de Nintendo, j’ai attendu la version boite pour craquer sur ce jeu dont tout le monde vantaient les mérites. Je vous confirme qu’il s’agit d’un excellent titre, avec sa patte graphique 8 bits, son gameplay inventif et aux petits oignons, ses musiques d’anthologie, Shovel Knight a tout d’un titre réalisé par Nintendo. Pourtant c’est Yacht Club Games qui est au commande de ce jeu qui est bien plus qu’un simple hommage fainéant aux jeux rétro.

Les jeux auquel je jouerai en 2016

Bayonetta 2 – WiiU
Elle m’attend sagement depuis un an, je n’y ai pas encore touché, dieu sait pourtant que ses courbes sont magnifiques, mais il faut vraiment que je m’y mette car j’ai adore le premier épisode sur Xbox 360.

Wonderful 101 – WiiU
Acheté depuis des lustres, je n’y ai jamais touché. L’année 2016 de la WiiU promettant d’être très calme, j’essairai de le glisser dans ma pile de jeux à faire.

Hyrule Warrior – WiiU
A défaut de me défouler sur l’excellent Dragon Quest Heroes disponible sur PS4, je vais essayer de passer du temps à éclater des monstres dans Hyrule pendant mes soirées hivernales.

Etrian Mystery Dungeon – 3DS
Vu que j’ai complètement craqué sur Persona Q, je continue ma lancée avec ce spin-off d’Etrian Odyssey qui sera mon prochain challenge quotidien face à la SNCF.

Les jeux que j’attends en 2016
En plus de mes attentes, je suis aussi très curieux et pressé de découvrir la prochaine console de Nintendo la NX. Il y a beaucoup de spéculation autour de cette machine hybride et j’espère que la firme nippone va prendre un bon virage après l’échec commercial de la WiiU. L’année dernière j’attendais également StarFox Zero mais après avoir vu plusieurs vidéos cette année, j’ai été très déçu par l’orientation du titre. Repoussé à mars 2016, je garderai un oeil dessus au cas où Platinum Game aurait fait un miracle.

New Zelda – Nintendo – WiiU
Zelda Twilight Princess – Nintendo – WiiU
The Legend of Legacy – Nis America – 3DS
Stella Glow – Atlus – 3DS
Bravely Second – Square Enix – 3DS
Yôkai Watch – Level 5 – 3DS
Dragon Quest VII – Square Enix – 3DS
Dragon Quest VIII – Square Enix – 3DS


[TEST] Never Alone sur WiiU

Never-Alone-header
Test réalisé pour le blog JegeekJeplay

Disponible sur l’eShop Wii U depuis le 25 juin dernier, Never Alone est le fruit d’une envie de partager la culture méconnue des Inupiats, peuple vivant en Alaska, à travers le média vidéoludique. C’est l’association de la promotion de la culture inuite, Cook Inlet Tribal Council, qui a fait appel au jeune studio néerlandais Upper One Games pour développer un jeu vidéo bâti sur une histoire et des légendes entretenues par la population Arctique depuis des millénaires.

Nina, dessine-moi un renard

Vous incarnez donc Nina, une petite fille Inupiat qui part de son village afin de comprendre pourquoi le blizzard n’arrête pas de souffler avec tant de force. Never Alone est un jeu de plateforme classique en 2D, qui mettra souvent vos réflexes à l’épreuve pour éviter de mourir frigorifié dans l’eau glacée. Lors de votre périple vous ferez la rencontre d’un renard des neiges aux pouvoirs mystérieux. Ce dernier sera jouable à tout moment sur simple pression d’une touche afin de la diriger à des endroits stratégiques.

Notre bel animal a la faculté d’invoquer les esprits de la nature qui vous viendront en aide afin que vous puissiez continuer votre aventure.Au fur et à mesure que vous traverserez les huit tableaux que vous propose le jeu, vous débloquerez des micro-documentaires sur les traditions, les mythes et le quotidien des inuites. Chaque témoignage est souvent en rapport avec les passages joués permettant ainsi d’en apprendre davantage en s’amusant. Comme pour ces esprits maléfiques verts, tout droit sortis des aurores boréales, qui ne sont autres que des enfants morts trop tôt et qui ont envie de jouer au football en coupant la tête de ceux qui s’en approche de trop près. Ces vidéos sont consultables à tout moment et complètent totalement l’expérience du joueur.

Blizzard ? Vous avez dit blizzard ?
Mais si l’aspect culturel est un réel enrichissement personnel, Never Alone n’apporte pas une expérience vidéoludique digne de ce nom. Même s’il s’agit d’un simple « plateformer » où, il suffira de sauter, courir pour ne pas se faire rattraper par un ours ou nager dans une eau à -50 degrés, la maniabilité énerve souvent. L’inertie de Nina est vraiment à mille lieux d’un Mario et il arrive de louper des sauts bêtement à cause de cela. Les environnements ne sont pas toujours très clairs et vous allez mourir plusieurs fois avant de comprendre comment évoluer d’un tableau à un autre.

De plus, quand vous dirigez la petite fille inuite, le renard est censé vous suivre automatiquement sans encombre, mais il arrive régulièrement qu’il tombe dans un ravin ou qu’il reste bloqué dans le décor sans pouvoir le faire bouger. Il faudra alors relancer votre partie, mais fort heureusement le jeu sauvegarde rapidement pour éviter de reprendre depuis le début. Pour parer à ce problème, un second joueur peut vous rejoindre dans l’aventure. Au-delà de ces petits incidents techniques, Never Alone reste un jeu envoûtant où la complémentarité entre les deux êtres est touchante et l’ambiance est très poétique voir mélancolique, notamment due au narrateur de l’histoire qui l’a raconte en Inupiat sous-titré en français. Malgré une durée de vite très courte et une replay value quasi nulle, Never Alone reste un jeu plaisant grâce à toute sa partie culturelle qui vous ouvrira peut-être de nouveaux horizons.

Image de prévisualisation YouTube

Mon bilan vidéoludique 2014

nintendo-artwork-54a510a60fc6d

Nous sommes déjà en 2015 et il est temps, comme tous les ans, de tirer un petit bilan de l’année 2014 sur la passion qui m’anime toujours autant : Les jeux vidéo (j’essaierai d’en faire de même pour les manga).

Si 2014 (en vérité fin 2013) a été marquée par l’arrivée de la PS4 et de la Xbox One, je n’ai toujours pas décidé de sauter dedans. Plusieurs raisons à cela, il me reste encore des tonnes de jeux à jouer sur PS3, aucun jeux ne m’a fait craquer mon PEL (qui est d’ailleurs bien vide aussi), ma connexion internet de campagnard ne semble pas du tout adapté à tous ces nombreux patchs qui viennent entacher l’envie de jouer immédiatement à un jeu. Je me réserve encore un an ou deux avant de franchir le pas, même si je suis plus attiré par la console de Microsoft.

Mais ce n’est pas pour autant que l’ennui vidéoludique m’a atteint, bien au contraire. Deux consoles ont réussi à m’amuser, à m’occuper pendant mes longs trajets en train (merci les grèves de la SNCF) la WiiU et la PSVita. Etonnant pour certains qui pense encore que ces deux machines n’ont rien à apporter, mais qui pour moi, possède l’essence même du jeu video : le plaisir de jouer. Certains jeux 2013 ce glisseront surement dans mon classement, la faute à tous ces titres qui sortent en fin d’année et d’autres sortis en 2014 auquel je jouerai en 2015 car le Père Noel vient tous juste de les sortir de sa hotte.

Ce qu’il faut en tout cas retenir, au-delà de toutes les polémiques et débats que peut entrainer ce medium, c’est que le jeu vidéo est là pour nous divertir, nous faire rêver, nous faire ressentir des émotions qu’il faut savoir partager et transmettre. Cette approche je l’ai déjà commencé avec mon fils de 6 ans avec qui, cette année, j’ai pu lui faire découvrir des nouveaux jeux auquel je jouais aussi quand j’étais plus petit. La boucle est bouclée.

 

Mon top 5 jeux vidéo 2014

danganronpa
1#DanganRonpa 1 et 2 – PSVita
Cette année le visuel novel a enfin pris ses marques en Europe grâce à deux jeux DanganRonpa. Les deux épisodes sortis sur PSVita sont tout bonnement exceptionnels (j’ai une préférence pour le deux), grâce notamment à un scénario qui sait vous prendre aux tripes et aux multiples rebondissements. Dommage que les jeux soient restés en anglais, le grand public mériterait de découvrir ces deux bombes vidéoludiques.

Mon test de Danganronpa 1
Mon test de DanganRonpa 2

ys
2#YS Memories of Celceta – PSVita
J’ai commence tout doucement à me remettre aux RPG après une longue période d’abandon. L’investissement « temps » me faisant toujours défaut, il m’était impossible de me plonger dans une grande aventure. Mais grâce à l’éloignement géographique de mon lieu de travail, j’ai pu jouer à Bravely Default sur 3DS (non terminé à ce jour certains comprendront pourquoi) et à YS Memories of Celceta. J’en ai pas parlé sur mon blog, mais c’est un très bon RPG old-school, avec des combats dynamiques, des décors vastes et variés le tout accompagnés de très bonnes musiques. Le jeu n’est pas traduit en français, uniquement en anglais, mais il serait vraiment dommage de passer à côté de ce RPG sur PSVita.

Mucho-Party-1-androappinfo
3#Mucho Party – iOS
Twitter sait combien j’aime ce jeu. Je ne loupe pas une occasion pour en faire la promotion. Mucho Party est un party game  incontournable et à jouer sur iPad de préférence. Je m’y suis énormément amusé, le jeu est accessible à tous (même mon fils de 3 ans arrive à participer aux épreuves) et c’est le jeu idéal à sortir lors des fêtes entre amis ou famille. Et en plus c’est réalisé par un studio français. Cocorico !

Mon test de Mucho Party

mk814
4#Mario Kart 8 – WiiU
Que serai une console Nintendo sans son Mario Kart ? Le cru 2014 nous revient dans une version HD totalement ébouriffante ! Visuellement c’est tout simplement magnifique, le jeu est bourré de petits détails, il possède une animation de folie et les courses proposant des passages jouant avec la gravité renouvelle la recette sans grandement l’amélioré. Mais Mario Kart 8 c’est surtout pour ces parties en ligne ou en local qu’on l’aime et on s’amuse toujours à se fracasser la gueule à coup de carapaces. Le seul bémol, le mode arène a totalement disparu pour laisser la place au mode ballon sur les circuits du jeu. Sans intérêt.

captaintoad2
5#Captain Toad – WiiU
Officiellement Captain Toad sortait le 2 janvier 2015, officieusement il était disponible dès le 19 décembre et réellement pour moi le 24 décembre. Ce jeu est une petite merveille, Nintendo nous a sorti un titre à la finition parfaite, les énigmes vous propose d’atteindre plusieurs objectifs dans des tableaux en vue isométrique que vous pouvez regarder sous toutes les coutures. Cela me fait d’ailleurs pensé à l’excellent Monument Valley avec des challenges en plus pour obtenir le 100%. Captain Toad c’est frais, tout rond, jolie, amusant et sans prise de tête. Un petit plaisir coupable qui ne pourrait se jouer que sur le Gamepad tellement il semble avoir été crée pour lui.

Ma déception 2014

Child of Light – PSVita
J’ai toujours une aversion pour les jeux en dématerialisé, même si il m’arrive d’en acheter de temps en temps. Je n’avais donc pas craquer pour Child of Light sur PS3 tout de suite et bien m’en a pris puisque une version boite était annoncé quelques mois après sur PSVita. Si visuellement le titre d’Ubisoft propose des décors magnifiques, digne d’un livre de contes de fée, le jeu en lui même ne m’a pas séduit. Entre une progression très linéaire, des combats un peu mou, j’ai traversé ses beaux tableaux sans véritable plaisir.

 

Les jeux 2013 auquel j’ai joué en 2014 (et qu’il est encore temps d’acheter)

Pikmin 3 – WiiU
C’est surement l’un des meilleurs jeux de la WiiU. Ce jeu de stratégie et d’exploration au coeur des nombreux jardins m’a totalement happé pendant plusieurs mois. L’ambiance très zen qui se dégage de Pikmin 3 est unique et je trouve dommage que ce jeu n’ai pas rencontré le succès escompté. Il y a une démo disponible sur l’eShop, essayez le ;)

The Legend of Zelda : A Link Between Worlds
J’ai beaucoup douté à son sujet avant sa sortie. Mais une fois en main, la magie de la série a opéré. En plus de son charme définitivement rétro et sa réalisation aux petits oignons, le gameplay de cet opus 3DS est tout simplement un coup de génie. Les possibilités que donnent le fait de pouvoir se mouvoir tel un dessin sur les murs sont infinis et donnent lieu à de nombreuses surprises. Sans oublier la bande son, un véritable chef-d’oeuvre.

Attack of the Friday Monster ! A Tokyo Tale – eShop 3DS
Il a été mon coup de coeur de l’année dernier pourtant il est sorti en 2013 sur l’eShop. J’ai profité d’une promotion le proposant à 3€ pour me jeter dessus et il ne m’a pas déçu. Dans une ambiance de vacances d’été dans la campagne japonaise, je me suis autant émerveillé que les enfants du jeu. Le chant des cigales, les magnifiques décors nous entraine dans une enquête imaginaire sur une invasion extra-terrestre. J’ai savouré l’aventure de bout en bout, c’est léger, on peut y collectionner des cartes et y jouer contre ses amis et on se ballade au fil des magnifiques musiques en sentant presque cette petite brise caresser notre visage en plein été.

Les jeux 2014 auquel je jouerai en 2015 (si j’ai le temps)

Bayonetta 2 – WiiU
J’ai tout simplement adoré, voir idolâtré pendant longtemps le premier sur Xbox 360 et jouer au 2 était une obligation.

Hyrule Warriors – WiiU
En plus de Bayonetta, j’avais besoin d’un défouloir dans un univers familier pour me décharger de tout mon stress de la semaine. Je pense avoir fait le bon choix.

Personna Q – 3DS
Il parait qu’il est très bon et visuellement ça a l’air sympa. Et puis ça m’occupera pendant mes trajets.

Les jeux que j’attends pour 2015
Je ne sais pas grand chose d’eux, j’ai vu quelques trailers, parfois sans gameplay, mais ils attisent ma curiosité de joueur. Il faudra d’ailleurs peut être investir dans la nouvelle génération.

No Man’s Sky – Hello Games – PS4
Scalebound – Platinum Games – Xbox One
The Legend of Zelda – Nintendo – WiiU
StarFox – Nintendo -WiiU


A la découverte de la WiiU – Partie 1

A la découverte de la WiiU - Partie 1 dans Jeux Video wii-u-console-noire-jeux-600x3001

Vendredi 30 novembre j’ai enfin pu récuperer ma WiiU, la nouvelle console de salon de Nintendo. Reservé un peu à la dernière minute j’ai pu obtenir sans problème un exemplaire du Pack Premium avec NintendoLand. Le déballage d’une nouvelle console est toujours un grand moment (j’ai d’ailleurs occulté le unboxing de Sataru Iwata) et c’est avec délectation que j’ai ouvert la lourde boîte de la console. Premier constat, tout le matériel est rangé sur deux étages, à l’instar de la Wii, tout est si méticuleusement placé et attaché que l’on ose y toucher.

Le GamePad : Objet du désir

img_0123-150x111 Console de salon dans WiiUMa première découverte fût bien évidemment la prise en main du fameux GamePad. Premier constat le laqué noir (tout comme la console) ne plaira pas aux maniaques comme moi qui souhaitent garder leurs produits immaculés de taches, de traces de doigts (eviter de manger gras avant de jouer) et de micro-rayures. Ma grande surprise vient surtout de la légereté de la manette ainsi que son ergonomie parfaite malgré sa taille. Tous les boutons et les sticks tombent idéalement sur nos doigts boudinés (ou pas) et les gachettes arrières, même si elles ne sont pas analogiques, sont  vraiment très agréables. Petit plus, vous pourrez également vous servir du GamePad comme télécommande TV, très pratique et d’une utilisation enfantine, vous pouvez le faire à n’importe quel moment une fois que vous l’aurez configuré en appuyant sur la touche TV.

img_0122-150x111 Gamepadimg_0127-150x111 Miiverseimg_0126-150x111 Nintendo

L’écran est également de bonne facture, la résolution reste impressionnante, avec de très belles couleurs et des contrastes agréables (même si on ne retrouvera pas une image identique à celle sur la TV HD). Malgré que l’écran tactile ne soit pas « multitouch » (mais juste résisitif) il répond parfaitement et il n’est pas nécessaire d’appuyer comme une brute pour qu’il fonctionne convenablement. Malgré tout je regrette une autonomie faiblarde en ayant la luminosité à fond et le son du GamePad coupé, il a tenu 4h30. Si cela s’avère peu dérangeant pour un jeu comme NintendoLand, je n’ose imaginer sur un jeu d’aventure ou un RPG. Deux solutions s’offrent à nous, soit recharger régulièrement le GamePad, soit le brancher sur secteur (et non en USB sur la console) et conitnuer de jouer. Peu pratique il faut se l’avouer…

U and Mii : L’interface de la console

img_0130-150x104 tactileUne fois la console branché, il va falloir être patient puisqu’il faut parametrer plusieurs points dont le partage Wifi qui pour moi a été une vraie galère alors que je faisais toutes les manipulations correctement. Et puis d’un coup j’ai pu connecter ma console à Internet sans que je sache pourquoi alors que trente secondes avant cela ne fonctionnait pas. Viens ensuite le choix crucial qui s’offre à moi, jouer tout de suite ou mettre la console à jour. Vous savez cette mise à jour qui a fait tellement coulé d’encre virtuelle. J’ai choisi la deuxième option et il m’aura fallu une heure pour la telecharger et l’installer (une seconde mise à jour est apparu la semaine dernière et il faut compter 30 minutes pour réaliser l’opération). Cependant soyez vigilant, n’éteignez pas votre console et eviter toute coupure electrique (je sais c’est plus facile à dire qu’à faire, mais faîtes un effort) pendant une mise à jour (même logicielle) pourrait tuer définitivement la WiiU. Une fois terminé, vous devrez créer votre ID Nintendo qui vous servira dans les différentes applications communautaire.

img_0128-150x104 WiiNous voici enfin devant l’interface principal de la console sur l’écran de votre TV se trouve la place Wara-Wara lieu où l’on voit quels sont les jeux les plus plébiscités par les joueurs. Le menu principal s’affiche sur le GamePad, mais il est bien evidemment interchangeable sur votre écran de TV d’une simple pression sur le bouton X. Très similaire à l’OS de la 3DS, vous y trouverez un accès à votre jeu, à l’éditeur Mii, Youtube, Internet, le WiiChat (qui permet de discuter avec vos amis grâce à la caméra présente sur le GamePad), l’application pour jouer avec vos jeux Wii, l’eShop et les paramètres. A noter que la navigation dans les menus est très lente, même si elle a été légèrement améliorée avec la dernière mise à jour, mais j’espère vraiment que Nintendo va l’améliorer car attendre 15 ou 20 secondes entre chaque changement n’est pas satisfaisant.

Au delà de ce « petit » problème technique, la firme nippone s’est enfin décidée à s’ouvrir plus au online et à créer des vrais communautés de joueurs grâce  au Miiverse. Cette application qui ressemble beaucoup à twitter, permet d’échanger textes (de 100 mots maximum), dessins, astuces (que l’on peut cacher à la vue des autres), de gérer sa liste d’amis, ses messages privés et tout cela très simplement. L’interface est très agréable et devrait en plus arriver prochainement sur nos smartphones et tablettes.

img_0132-150x111img_0133-150x111img_0135-150x110

Bien évidemment une nouvelle console s’accompagne toujours de jeux et mon pack prémium contenait l’excellent NintendoLand. J’y reviendrai prochainement dans un article dédié à ces douzes mini-jeux, mais je peux déjà vous dire que je suis sous le charme et qu’il y avait longtemps que je ne m’étais pas autant amusé autour d’une console surtout à plusieurs. Je vous donnerai aussi mes impressions sur ZombiU, que m’apportera le Père Noël le 25 décembre prochain. Ce qui est certains c’est que la WiiU a un énorme potentiel et c’est notamment grâce au GamePad qui, correctement exploité, pourra nous faire découvrir un nouvel horizon vidéoludique.


HARKYA TYRANID HIVE FLEET |
La légende d'Okami |
Astuces Prizee gratuit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tournoi de Calcul Mental
| turfprono
| dofus screen