Game Start : La Passion avant tout


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Sony.

[Impressions] Remember Me sur PS3

[Impressions] Remember Me sur PS3 dans Jeux Video remember-me001

Si il y avait un jeu cette année qui me donnait envie sur PS3 c’était bien Remember Me. Le jeu est sorti depuis quelques mois déjà, mais il fallait vraiment que j’écrive mes impressions, comme pour me soulager d’un poids. Une nouvelle licence dans ce monde de suite cela fait toujours plaisir à voir et encore plus quand le studio qui s’occupe du soft est français. Le joli petit cul minois de Nilin, son background, sa possibilité de manier les souvenirs et ses environnements Neo-futuriste avaient fini par me convaincre sans que je lise les tests ou les avis. J’aurai peut être dû…

Souviens toi !
Dans un Paris de l’année 2084, le studio DONTNOD, nous propose d’incarner Nilin , une manieuse de souvenirs, qui fait parti de la rebellion pour faire tomber l’entreprise Memorize. Cette dernière a mis en place un appareil nommé Sensen qui permet de maitriser ses souvenirs et ses émotions afin de vivre le plus heureux possible. Malheureusement cette quête a fini par créer des inégalités chez les citoyens qui  sont devenus complètement ingérarables et fous, on les apelles les leapers. Mais revenons à notre top model, qui elle n’a pas perdu la memoire, puisqu’on lui a tout simplement volé afin d’arrêter ses agisssements contre Memorize. Je vais donc devoir l’aider à les retrouver avec le soutien de notre ami 3G  Edge dans un enfer de huit chapitres.

Enfer, j’exagère un peu (quoique) car le début de l’aventure nous plonge tout de suite dans cette ambiance cyberpunk particulièrement soigné de la ville futuriste qu’est devenu Paris. Les décors sont splendides, très travaillés dans les moindres détails, la direction artistique est merveilleuse, les environnements sont variés cependant j’ai vité été frustré. Dans Remember Me, il n’y a aucune intéraction, je ne peux parler à personne (d’ailleurs personne ne me parle mis à part quand le script l’a décidé), je ne peux pas agresser les petites mamies, je ne peux pas rentrer dans les boutiques, je ne peux faire tomber aucune table, je ne peux pas bousculer les passants, bref vous aurez compris l’idée. Le jeu est très dirigiste, je dois me taire et suivre le chemin donné (soit belle et tais toi en gros)  qui en plus est balisé de fleches jaune pour eviter de me perdre (un comble pour un jeu qui se passe dans des couloirs). Et quand soudain j’aperçois une éclaircie avec un environnement plus ouvert c’est pour me battre et pas pour me balader. Chiotte !

remember-me capcom dans PlayStation 3

Alors tu l’as vu ? Qui ? Mon cul !
Avec les combats, encore une fois, DONTNOD est arrivé avec un bon concept, pouvoir créer soit même ces combos. Remember Me propose de passer par le Combo Lab qui, comme son nom ne l’indique pas, permet de personnaliser ses attaques. On peut ainsi frapper pour blesser ses ennemis tout en regagnant de la vie par exemple. Cependant, deux problèmes majeures viennent entacher cette bonne idée. Malgré que nous ayons à notre disposition plusieurs combos en général j’en ai utilisé que deux la plupart du temps. Un pour frapper avec puissance, un second pour pouvoir remplir sa jauge de vie, le concept a donc ces limites. Le second problème c’est que les combats manquent réellement de pêche, c’est mou, j’ai passé mon temps à taper, esquiver, taper, esquiver et surtout me battre avec cette foutue caméra qu’il faut toujours recadrer (et nous en sommes en 2084 2013).

Oubli Moi
L’autre atout que nous avait bien vendu le studio, c’est la modification des souvenirs. Le Memory Remix, vous propose de penetrer dans les souvenirs d’un hôte, afin de les modifier pour qu’il y ai une incidence sur les actes à venir. L’idée est une nouvelle fois très bonne, j’ai vraiment pris du plaisir dans ces phases, qui sont les seules énigmes du jeu. Malheureusemet, le budget du jeu étant passé intégralement dans les graphismes, Remember Me ne vous proposera que quatre séquence de Memory Remix, de quoi rester sur sa faim et nous faire oublier l’idée de gameplay la plus sympa du jeu.

Mais comme pour m’achever, le scénario qui aurait pu (dû) être une merveille d’écriture au vue du sujet (la manipulation des émotions, des souvenirs, de la memoire, de l’intrusion dans la vie privée) et pousser les joueurs à de vrais reflexions complexes c,omme avait pu le faire l’excellent Ghost in the Shell, est complétement baclé. Nilin ne semble pas du tout touché par ce qui lui arrive et ce ne sont pas les dialogues d’une médiocrité sans nom qui vont relever le niveau.

remember-me002 PC dans Sony

Si vous n’avez pas encore compris, Remember Me c’est un véritable gachis, un jeu qui avait toutes les cartes en main pour être un incontournable dans toutes les ludotheques qui se respecte. Mais tous ces atouts ont été sous exploités, pour nous donner un titre à la direction artistique majestueuse (la bande son est également excellente) mais au contenant aussi vide que le catalogue de jeux de la WiiU. Remember Me est une grosse deception et DONTNOD a peut être été dépassé par l’ampleur du projet ainsi que par son changement d’éditeur (le jeu est passé de Sony à Capcom). Malgré tout, l’univers étant magnifique j’espère tout de même qu’une suite (ou une préquelle) sera developpé pour rectifier le tir et proposer un jeu à la hauteur de mes espérences.


[TEST] New Little King’s Story

[TEST] New Little King's Story dans PS Vita new-little-king-story-test-ps-vita1

Quand un nouveau jeu arrive sur PSVita c’est toujours un petit événement en soi tellement la dernière console portable de Sony manque de titre fort pour convaincre encore certains réticent à investir. Konami décide de relancer sa licence New Little King’s Story (qui n’a connu qu’un succès d’estime sur Wii) et qui aura la lourde tache de combler les fans de stratégie en temps réel, de gestion et de RPG (rien que ça). Pari risqué ?

Le bon roi Dagobert…
new-little-king-s-story-playstation-vita-1333007568-015-300x170 King dans SonyPour commencer je ne ferai pas de comparaison avec la version Wii auquel je n’ai pas joué. Je connais la licence de Konami mais à l’époque ce titre ne m’intéressait pas malgré son character design enfantin qui me faisait de l’oeil.  New Little King’s Story (NLKS pour les intimes) vous propose de vous mettre dans la peau d’un roi qui a perdu tout son royaume suite à l’attaque de monstres. Entouré de quelques fidèles, vous vous regroupés dans une vieille cabane en bois, au fond du jardin, pour organiser la contre attaque et pour cela vous allez avoir besoin de main d’oeuvre. Vos premiers objectifs sont de former vos citoyens à un métier, construire des batiments et sauvez quelques belles princesses capturées par les seigneurs du mal.

C’est que vous allez avoir du boulot, être Roi n’est pas de tout repos car même si vous ne mettez pas directement les mains dans la bouse de vache,  il va falloir diriger votre royaume d’une main de fer pour avancer dans l’aventure et conquerir de nouvelles terres. Plusieurs metiers vous seront proposés au fur et à mesure de votre avancé dans le jeu (paysant, soldat, bucheron, charpentier, archer) afin de pouvoir combattre des monstres toujours plus coriaces ou tout simplement pour acceder à des territoires inexplorés.

e3-2012-new-little-kings-story-screenshots1-600x339-300x169 Konami dans TestVous embauchez donc une petite troupe qui vous suivra partout où vous allez et il faudra donner vos ordres afin qu’ils agissent. Un simple touché sur l’écran (ou en appuyant sur le bouton carré) et vous les envoyé au charbon façon Pikmin (pour les fans écolo), une autre et votre sifflet retenti pour que votre garde revienne vers vous le plus vite possible.Tuer des ennemis, couper des arbres, construire des ponts, creuser des trous chacun a bien un rôle spécifique et indispensable. Le petit plus, c’est qu’à la manière d’un RPG votre garde va monter en niveau et sera de plus en plus fort et resistant. Vous pourrez également les équiper de nouveaux accessoires ou tenus pour améliorer leur capacité d’attaque/defense (d’ailleurs tous les changements de vos personnages se voient imédiatement à l’écran).

Bien evidemment tout cela n’est pas gratuit, lors de vos pérégrinations vous allez recolter un nombre incroyables d’objets et de trésors qu’il faudra ramener dans votre chateau afin de pouvoir faire augmenter votre royale fortune. Cette dernière vous servira à vous payer des soubrettes coquines de nouveaux batiments pour augmenter votre population, pour acquérir des nouveaux métiers et faire plaisir à votre population (qui d’ailleurs adore faire la fête et se bourrer la gueule à la moindre occasion).

Le jeu devient ainsi vite addictif et on decroche difficilement pour peu que l’on aime le genre, mais (oui vous le savez il y a toujours un mais) quelques défauts viennent salir la réputation de notre bon Roi.

… A mis sa culotte à l’envers
e3-2012-new-little-kings-story-screenshots-300x169 LittleJe le disais plus haut le terrain de jeu est vaste mais pas accessible immédiatement, il faudra faire régulièrement des aller-retour entre votre château et les nouveaux territoires à conquérir. C’est vraiment pénible à la longue et cela ralenti inutilement le rythme du jeu qui n’avait vraiment pas besoin de cela.

Toutefois une fois les zones colonisées vous aurez la possibilité d’y acceder via un canon-vache qui vous propulsera à l’endroit souhaité. Autre point négatif, le frame-rate qui chute violemment dès que votre royaume prend de l’ampleur ou lors de combat trop chargé en personnage. C’est vraiment désagréable surtout quand on sait ce dont est capable la PSVita. Le rassemblement de vos troupes est aussi problématique, on ne peut jamais sélectionner plusieurs groupes en même temps (ou alors je n’ai pas compris), du coup il faut se balader dans votre royal village pour recruter les corps de métiers dont vous avez besoin pour partir à l’aventure…

7 RoiNew Little King’s Story reste malgré tout un bon jeu au contenu riche, qui vous fera passer du bon temps avec votre PSVita (comme quoi tout arrive). Sa réalisation graphique ne casse certes pas trois pattes à un canard mais reste correcte dans l’ensemble, on s’attardera plus sur les musiques et sur le character design très « manga » qui malgré son côté passe partout est plutôt réussi (surtout pour les filles…). Dommage que Konami (ou Sony) n’a pas plus communiqué sur ce titre, car il comble malgré tout un vide dans une ludothèque un peu maigrichonne.


La PS VITA le 22 février 2012 en Europe

PS Vita 22 fevrier 2012

Alors que la nouvelle console portable de Sony s’apprête à sortir le 17 décembre prochain au Japon, SCEE vient d’officialiser la date d’arrivée de la PS Vita sur le territoire européen. Commencez à économiser puisqu’elle est prévue pour le 22 février 2012 dans deux versions, le modèle Wi-Fi à 249€ et le modèle 3G/Wi-Fi pour 299€. A cela il faudra bien évidement rajouter le prix d’une carte mémoire et au moins d’un jeu, sachant que pour le moment le line-up n’a pas été dévoilé. On pourra surement compter sur Uncharted, Everybody’s Golf, WipEout ou ou bien encore Ridge Racer et sur quelques titres plus atypiques comme le prometteur Gravity Daze. Au vu des capacités de la PS Vita et des jeux je risque bien de craquer, je vais donc surveiller les pré-commandes car au Japon c’est déjà la ruée apparemment… et pourtant il n’y a pas de Monster Hunter d’annoncé Rire


HARKYA TYRANID HIVE FLEET |
La légende d'Okami |
Astuces Prizee gratuit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tournoi de Calcul Mental
| turfprono
| dofus screen