Game Start : La Passion avant tout


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie PlayStation 3.

[Impression] Démo de Beyond: Two Souls PS3

[Impression] Démo de Beyond: Two Souls PS3 dans Jeux Video beyond-two-souls

Avec quelques jours d’avance, j’ai pu tester la démo de Beyond: Two Souls grâce à LinkMcCloud qui m’a donné un code pour la récupérer. Le reste du monde pourra la télécharger dès le 2 octobre prochain peu avant la sortie officielle du jeu, prévu pour le 9 du même mois. Beyond:  Two Souls c’est la nouvelle superproduction du studio Quantic Dream dirigé par le très controversé Nicolas David Cage. Je connais ses jeux (Fahrenheit, Heavy Rain) mais je n’y ai jamais joué et c’est pour cette raison que je ne m’étais pas interressé à Beyond Two Souls. Toute fois au détour d’un article, j’y ai cru voir un jeu à l’ambiance et au scénario captivant, porté par une réalisation de haute volée. La démo allait me dire si j’avais raison ou tort.

Attention amis lecteurs, les lignes en dessous sont susceptibles de vous dévoiler une partie de l’intrigue. Si vous voulez garder encore l’effet de surprise fermer votre navigateur ou aller lire directement ma conclusion.

Ames Soeurs
Le début de la démo vous met dans la peau de Jodie enfant, elle joue sagement comme toutes les filles de son âge dans sa chambre.  Pourtant le décor ne colle pas, tout semble factice, aseptisé, comme si la jeune fille était dans une maison de poupée. La caméra se penche sur elle et son regard où la joie de vivre est absente, quand soudain un homme en blouse blanche entre et lui demande de la suivre. C’est à ce moment où vous prenez les commandes de Jodie, vous avancez mais elle traine des pieds, vous pouvez intéragir avec les objets de votre chambre (regarder la télévision, jouer avec une guitare), comme pour retarder ce moment désagréable que Jodie redoute tant. Mais le scientifique, au sourire forcé, insiste pour que vous le suiviez rapidement. La petite quitte la pièce et se retrouve dans les couloirs d’une clinique où tout est froid, une femme se retourne sur vous pour vous adressez un petit mot gentil, mais Jodie reste de marbre et rentre dans un bureau où elle va devoir réaliser un certain nombre de test… Ces premiers moments m’ont fait immédiatement pensé au film d’animation Akira de Katsuhiro Otomo, avec tous ces enfants confinés possédant des pouvoirs psychiques sur qui des scientifiques réalisent des tests dans le cadre d’un projet militaire. Un gage de qualité.

C’est dans cette pièce que vous allez faire la connaissance d’Aiden, une entité qui habite Jodie et qui peut sortir de son corps pour réaliser diverses actions. Si  au départ on vous demande simplement de reconnaître des cartes qu’une personne tient dans sa main dans une autre pièce, l’experience va vite mal tourné et vous aurez deux possibilité de gameplay. Le premier est de faire dire à Jodie d’arrêter ces tests et la seconde (la plus intéressante) sera de  tout fracasser sur votre passage jusqu’à même terroriser l’innocente victime par cette expérimentation. Toute fois ces choix n’auront que très peu d’influence sur la suite de la démo, mais j’espère que chaque décision se répercutera plus tard dans l’aventure.

beyond-two-souls-playstation-3-ps3-1363942583-052 beyond dans PlayStation 3

Action et Vérité
La deuxième partie de la démo, vous propose de suivre un autre pan de la vie de Jodie, devenue jeune adulte. Elle essai d’échapper au FBI qui a mis tout un dispositif impressionnant pour la capturer morte ou vive. Vous êtes dans un train, habillé comme un homme et vous dormez profondement comme pour essayer d’oublier votre passé. Cependant, Aiden lui est bien eveillé et virvolte entre les passagers, fait tomber les valises, un magazine entre les mains d’une femme, quand soudain, par la fenêtre, il aperçoit les agents qui sont devant la gare et qui s’apprêtent à monter dans le train pour le fouiller. Ni une, ni deux, vous partez reveillez Jodie en faisant tomber une bouteille d’eau. Elle sursaute et s’ensuit une course poursuite dans les wagons, puis sur le toit du train qui roule à vive allure sous la pluie. Après quelques scènes de combats un peu brouillone mais dynamique, vous decidez de sauter en marche à l’aide d’Aiden.

Vous vous retrouver alors à courir dans une sombre forêt, le corps recouvert de blessures, où les jeux de lumières sont tout bonnement bluffant (Alan Wake peut aller se rhabiller). Après avoir échappé à des bergers allemands lancés à votre trousse, vous réussisez à vous echappez en faisant diversion grâce à votre entité. Cette dernière à la possibilité de prendre le contrôle des personnes qui vous entoure et c’est ainsi que vous réussirez à voler une moto de police. Accélérateur à fond, la balade nocture me remémore la scène de Shenmue en plus jouable. Jodie arrive devant un barrage de police et deux alternatives scénaristique vous seront proposées, soit foncez dans le tas protégé par le bouclier d’Aiden, soit vous faire capturer. Dans les deux cas, les événements ne se dérouleront pas de la même manière mais elles aboutiront à une suite identique…

beyond-two-souls-playstation-3-ps3-1338835423-001 David Cage dans Preview

Joueur et Spectateur
Si visuellement Beyond: Two Souls n’a rien à prouver, je suis resté ébahi devant la modélisation photo-réaliste des personnages principaux. Jodie enfant est toujours simplement bouleversante, et d’après la bande annonce qui conclu la démo, même adulte les émotions fortes seront au rendez-vous. Heureusement, car le gameplay, malgré quelques scènes très dynamiques et rythmés notamment grâce à Aiden, ne propose que très peu d’interaction avec le joueur et j’ai vraiment eu cette impression qu’on me tenait la main pour m’indiquer la direction à prendre. Toutefois, les deux acteurs (re)connus, Elen Page et Willem Dafoe, renforce bien l’aspect cinématographique du jeu et donne envie d’aller jusqu’au bout de l’aventure. Aventure qui ne contiendra aucun Game Over, mais 26 fins différentes, et je me demande dans quelle mesure, toutes les actions réalisées dans le jeu vont pouvoir modifier les événements, car dans cette démo ce n’est pas très flagrant. A noter que les indications des QTE, savent se faire très discrètes à l’écran pour une plus grande immersion.

Beyond: Two Souls n’était pas un jeu que j’attendais et cette démo m’a réellement donné l’envie d’y jouer pour m’immerger dans l’histoire que nous a concocté David Cage. J’avoue vraiment que mon coeur de papa a été touché par le début de l’aventure avec la petite Jodie complètement appeuré et sans vie qui doit subir ces tests. Suivre sa destiné va devenir une obligation, car je ne peux décemment pas savoir ce que va devenir Jodie…


[Impressions] Remember Me sur PS3

[Impressions] Remember Me sur PS3 dans Jeux Video remember-me001

Si il y avait un jeu cette année qui me donnait envie sur PS3 c’était bien Remember Me. Le jeu est sorti depuis quelques mois déjà, mais il fallait vraiment que j’écrive mes impressions, comme pour me soulager d’un poids. Une nouvelle licence dans ce monde de suite cela fait toujours plaisir à voir et encore plus quand le studio qui s’occupe du soft est français. Le joli petit cul minois de Nilin, son background, sa possibilité de manier les souvenirs et ses environnements Neo-futuriste avaient fini par me convaincre sans que je lise les tests ou les avis. J’aurai peut être dû…

Souviens toi !
Dans un Paris de l’année 2084, le studio DONTNOD, nous propose d’incarner Nilin , une manieuse de souvenirs, qui fait parti de la rebellion pour faire tomber l’entreprise Memorize. Cette dernière a mis en place un appareil nommé Sensen qui permet de maitriser ses souvenirs et ses émotions afin de vivre le plus heureux possible. Malheureusement cette quête a fini par créer des inégalités chez les citoyens qui  sont devenus complètement ingérarables et fous, on les apelles les leapers. Mais revenons à notre top model, qui elle n’a pas perdu la memoire, puisqu’on lui a tout simplement volé afin d’arrêter ses agisssements contre Memorize. Je vais donc devoir l’aider à les retrouver avec le soutien de notre ami 3G  Edge dans un enfer de huit chapitres.

Enfer, j’exagère un peu (quoique) car le début de l’aventure nous plonge tout de suite dans cette ambiance cyberpunk particulièrement soigné de la ville futuriste qu’est devenu Paris. Les décors sont splendides, très travaillés dans les moindres détails, la direction artistique est merveilleuse, les environnements sont variés cependant j’ai vité été frustré. Dans Remember Me, il n’y a aucune intéraction, je ne peux parler à personne (d’ailleurs personne ne me parle mis à part quand le script l’a décidé), je ne peux pas agresser les petites mamies, je ne peux pas rentrer dans les boutiques, je ne peux faire tomber aucune table, je ne peux pas bousculer les passants, bref vous aurez compris l’idée. Le jeu est très dirigiste, je dois me taire et suivre le chemin donné (soit belle et tais toi en gros)  qui en plus est balisé de fleches jaune pour eviter de me perdre (un comble pour un jeu qui se passe dans des couloirs). Et quand soudain j’aperçois une éclaircie avec un environnement plus ouvert c’est pour me battre et pas pour me balader. Chiotte !

remember-me capcom dans PlayStation 3

Alors tu l’as vu ? Qui ? Mon cul !
Avec les combats, encore une fois, DONTNOD est arrivé avec un bon concept, pouvoir créer soit même ces combos. Remember Me propose de passer par le Combo Lab qui, comme son nom ne l’indique pas, permet de personnaliser ses attaques. On peut ainsi frapper pour blesser ses ennemis tout en regagnant de la vie par exemple. Cependant, deux problèmes majeures viennent entacher cette bonne idée. Malgré que nous ayons à notre disposition plusieurs combos en général j’en ai utilisé que deux la plupart du temps. Un pour frapper avec puissance, un second pour pouvoir remplir sa jauge de vie, le concept a donc ces limites. Le second problème c’est que les combats manquent réellement de pêche, c’est mou, j’ai passé mon temps à taper, esquiver, taper, esquiver et surtout me battre avec cette foutue caméra qu’il faut toujours recadrer (et nous en sommes en 2084 2013).

Oubli Moi
L’autre atout que nous avait bien vendu le studio, c’est la modification des souvenirs. Le Memory Remix, vous propose de penetrer dans les souvenirs d’un hôte, afin de les modifier pour qu’il y ai une incidence sur les actes à venir. L’idée est une nouvelle fois très bonne, j’ai vraiment pris du plaisir dans ces phases, qui sont les seules énigmes du jeu. Malheureusemet, le budget du jeu étant passé intégralement dans les graphismes, Remember Me ne vous proposera que quatre séquence de Memory Remix, de quoi rester sur sa faim et nous faire oublier l’idée de gameplay la plus sympa du jeu.

Mais comme pour m’achever, le scénario qui aurait pu (dû) être une merveille d’écriture au vue du sujet (la manipulation des émotions, des souvenirs, de la memoire, de l’intrusion dans la vie privée) et pousser les joueurs à de vrais reflexions complexes c,omme avait pu le faire l’excellent Ghost in the Shell, est complétement baclé. Nilin ne semble pas du tout touché par ce qui lui arrive et ce ne sont pas les dialogues d’une médiocrité sans nom qui vont relever le niveau.

remember-me002 PC dans Sony

Si vous n’avez pas encore compris, Remember Me c’est un véritable gachis, un jeu qui avait toutes les cartes en main pour être un incontournable dans toutes les ludotheques qui se respecte. Mais tous ces atouts ont été sous exploités, pour nous donner un titre à la direction artistique majestueuse (la bande son est également excellente) mais au contenant aussi vide que le catalogue de jeux de la WiiU. Remember Me est une grosse deception et DONTNOD a peut être été dépassé par l’ampleur du projet ainsi que par son changement d’éditeur (le jeu est passé de Sony à Capcom). Malgré tout, l’univers étant magnifique j’espère tout de même qu’une suite (ou une préquelle) sera developpé pour rectifier le tir et proposer un jeu à la hauteur de mes espérences.


[Impressions] Démo Resident Evil Revelations WiiU

[Impressions] Démo Resident Evil Revelations WiiU dans 3DS resident-evil-revelations

Mardi dernier Capcom a mis en ligne la démo de Resident Evil Revelations sur WiiU (ainsi que sur le PSN et le Xbox Live). L’occasion de tester ce portage HD de la version initialement sortie sur 3DS il y a un peu plus d’un an. Ce nouveau Resident Evil avait fait sensation sur la portable de Nintendo, réalisation de haute volée, effet 3D bien utilisé, jeux de lumière impressionnants et un vrai retour aux sources après deux derniers épisodes sur consoles de salon très décevants. Le gros problème de cette version 3DS était la maniabilité car le manque d’un deuxième stick se faisait lourdement sentir et pour jouer confortablement il fallait se procurer le Circle pad pro…

resident-evil-revelations-rachel-boobs-and-wii-u-1-150x92 capcom dans PlayStation 3Les versions consoles n’auront donc pas cet handicap et jouer à Resident Evil Revelations se révèle être un réel plaisir au Gamepad. Le second stick servant à diriger la camera on se sent enfin à l’aise dans les couloirs que l’on parcourt dans cette démo. Sans faire le « fanboy », je pense qu’en terme de gameplay la version WiiU sera sans aucun doute la meilleure grâce à sa « mablette ». Si vous décidez de jouer sur l’écran de votre TV, le Gamepad vous permettra d’afficher votre inventaire, la carte et les armes sans avoir besoin de passer dans le menu pause. Votre femme insiste lourdement pour regarder Joséphine Ange Gardien alors que vous voulez jouer tranquillement dans le noir ? Pas de problème basculer le jeu sur votre Gamepad en moins d’une seconde, brancher votre casque et vous voici prêt à jouer la peur au ventre dans votre salon, lit, WC, salle de bains, cave (rayer les mentions inutiles). La maniabilité est vraiment très bonne (même si il y a toujours une certaine lourdeur à déplacer les personnages) et exploite agréablement l’ensemble des touches du GamePad.

resident_evil_revelations_wii_u_7-150x84 Nintendo dans PreviewMaintenant la question que tout le monde se pose ou pas, que vaut visuellement  ce portage HD ? Partir d’une version portable n’est pas toujours évident et pourtant Capcom a plutôt fait du bon travail. Certes  je ne m’en suis pas pris plein la face car on sent que le jeu n’a pas été développé nativement pour les consoles de salon, mais les textures, la résolution, les jeux de lumière ont été bien retravaillés pour un rendu très (trop ?) propre. C’est un peu ce que je lui reproche, sur 3DS le jeu était très abouti techniquement mais avait un rendu d’image moins net, qui couplé avec l’effet de profondeur, donnait une atmosphère plus anxiogène. La passage en HD a supprimé cette illusion et aseptise un peu plus le jeu qui aurait pour le coup mérité un filtre rendant l’image un peu plus « crade ».

resident_evil_revelations_wii_u_9-150x84 Resident Evil dans WiiDifficile, pour ceux qui n’ont pas joué à la version 3DS, de se faire un véritable avis avec cette démo qui est vraiment trop courte et où on ne fait pas grand chose, si ce n’est scanner tous les environnements (un peu lourd à la longue). Mais ayant joué à la version portable de Nintendo, je peux vous assurer que ce Resident Evil Revelations est un excellent jeu. Certes le scénario ne vous surprendra pas, mais on retrouve enfin l’ambiance des premiers Resident Evil même si le découpage en épisode façon série TV pourra en rebuter certains d’entre vous. Le jeu proposera en plus un mode difficile plus coriace, un nouvel ennemi, la possibilité de jouer Rachel et Hunk dans le mode Commando et de debloquer des costumes complètement loufoques. Le petit plus pour la version WiiU, le jeu donnera un accès au Miiverse permettant de demander de l’aide, de laisser des indices ou de faire parler les monstres du jeu par l’intermédiaire de bulles de dialogues.

Resident Evil Revelations HD sera disponible le 24 mai sur WiiU, PS3 et Xbox 360.


[TEST] Zone of the Enders HD Collection – PS3

[TEST] Zone of the Enders HD Collection - PS3 dans Jeux Video 344226_zone-of-the-enders-hd-collection

L’année 2012 aura été, pour Konami, l’année des portages HD. Après la compilation Metal Gear Solid, celle dédiée à Silent Hill, c’est autour de Zone of the Enders. Une série encore discrète dans le paysage vidéoludique et qui fait son retour pour tâter le terrain en vue de la sortie d’un éventuel troisième opus. Un challenge ardu, mais qui pourrait fonctionner grâce à deux arguments de poids…

C’est vraiment la Zone ici !

zone-of-the-enders-hd-collection-playstation-3-ps3-1354201484-141-150x84 Animé dans PlayStation 3Sortie sur PlayStation 2 à l’origine en 2001, Zone of the Enders nous proposais un jeu de mechas au design sublime, des combats dynamiques ainsi qu’une maniabilité au poil. Malheureusement aujourd’hui ce premier opus a pris un sacré coup de vieux et on s’aperçoit vraiment qu’il n’était qu’une ébauche, un coup d’essai, ou un simple amusement vendu avec la démo de Metal Gear Solid 2. Missions rébarbatives, sans intérêt, aller-retour rasoir, le tout accompagné d’environnements totalement vide et sans âme. Même le scénario ne fait pas preuve d’une grande originalité, puisqu’il s’inspire fortement de la série culte Neon Genesis Evangelion, mais en beaucoup moins complexe. Pour enfoncer le clou, ce portage HD nous propose en plus des cinématiques ringardes d’une compression abominable accompagné d’un flou artistique ignoble. Heureusement, la durée de vie de cinq heures nous fera vite oublier ce supplice, qui malgré tout reste indispensable pour comprendre le scénario du 2…

Anubis, mon second amour

zone-of-the-enders-hd-collection-playstation-3-ps3-1342208469-072-150x84 Anubis dans TestSortie en 2003, Zone of the Enders: The 2nd Runner (ou Anubis en VO) est une grosse claque sur PlayStation 2. Visuellement, il fait parti des plus beaux jeux de la machine et on retrouve avec un immense plaisir les très beaux mechas et notre fabuleux Jehuty au design et à l’animation parfaite. Ce portage HD est par contre bien plus réussi, la haute résolution rend honneur au jeu de Kojma, qui ici nous fait vivre pleinement le trip animé japonais qu’on aime tant.

Dans cette suite, les cinématiques en image de synthèse immondes sont remplacées par des séquences d’animé d’une grande qualité (même si j’aurai aimé qu’elle soit en HD comme l’introduction). La mise en scène est bien plus poignante, les personnages plus adulte renforce le côté mature du jeu, les musiques sont magnifiques et les combats sont encore plus dynamiques qu’auparavant. Malgré tout il reste toujours quelques petits problèmes de maniabilité, avec une caméra capricieuse et un lock qu’il faudra souvent réajuster. Au delà de cela, Zone of the Enders : The 2nd Runner reste une merveille et vaut à lui tout seul l’achat de cette compilation si on est fans de mechas et d’animation japonaise.

note6 Evangelion dans Xbox 360Avec un premier épisode qui a très mal vieilli et dont le portage est partiellement raté, Zone of the Enders HD Collection mérite tout de même votre attention grâce au second opus qui reste un monument vidéoludique. Je regretterai quand même qu’on ne puisse pas choisir le doublage en japonais qui aurait été bien plus approprié que ces voix américaines au ton trop forcé. Et puis à l’instar de Zone of the Enders sur PlayStation 2, Konami nous a glissé une démo jouable et jouissive de Metal Gear Rising Revengeance dont la sortie est prévue pour le 21 fevrier prochain sur PlayStation 3 et Xbox 360. La boucle est bouclée…


[TEST] Sonic & All-Stars Racing Transformed

[TEST] Sonic & All-Stars Racing Transformed dans Jeux Video

Sonic et sa bande reviennent peu avant Noel dans un nouveau jeu de course pour essayer de vous faire passer du bon temps devant votre télévision. Seul ou à plusieurs, Sonic & All-Star Racing Transformed a pour objectif de faire mieux que le premier épisode tout en gardant cet esprit convivial que l’on aime tant dans ce genre de jeu.

Sonic quand tu viens c’est la magie !

sonic-segaall-starsracingtransformed_multi_editeur_006-150x84 Mario Kart dans PlayStation 3Forcement quand un jeu de course pointe le bout de son nez, avec tous les personnages phares de la grande époque SEGA, je suis obligé de penser à Mario Kart, la référence du genre. Les comparaisons sont inévitables, je me suis toujours demandé si un jour l’élève dépassera le maître et il faut avouer que ce Sonic All-Stars Racing Transformed en a sous le capot. La particularité de ce nouvel opus c’est de proposer des véhicules transformables, on passera ainsi de la voiture de course, à l’avion et au bateau en une fraction de seconde. Tout se fait naturellement en fonction de l’environnement de la course avec un gameplay bien évidemment modifié sur lequel il faudra s’adapter rapidement pour ne pas se faire rattraper par la concurrence qui est féroce. Malgré tout j’ai ressenti bien plus de sensations avec le véhicule terrestre que les deux autres qui apportent de la variété mais manquent de punch. Les parties aériennes sont assez plates et beaucoup moins rentre dedans, quand aux passages aquatiques ils sont plus nerveux mais le ressenti des vagues et de l’eau est quasi inexistante. Heureusement les courses sont loin d’être linéaire…

guill_01 Racing dans Test Chaque parcours propose différentes voies, avec des environnements qui changent pour casser la routine à chaque tour et surtout des thématiques qui feront plaisir aux fans de SEGA


A tout moteur et à tout coeur

sonic-segaall-starsracingtransformed_multi_editeur_010-150x84 segaSumo Digital s’est vraiment lâché sur la conception des circuits et je pense qu’on prend autant de plaisir à les parcourir que le studio en a pris pour les créer. Les routes sont très large pour réaliser des drifts de folies, les combats deviennent encore plus intenses et j’ai pris mon pied à rouler à 200 à l’heure tout en maîtrisant parfaitement mon véhicule. Chaque parcours propose en plus différentes voies, des environnements qui changent pour casser la routine à chaque tour et surtout des thématiques qui feront plaisir aux fans de SEGA et qui sauront plaire aux plus jeunes. On a le droit de voler à côté des dragons de Panzer Dragoon, de faire la fête façon Samba de Amigo, de rouler à toute vitesse telle un ninja dans l’univers Shinobi, de faire des figures dans les niveaux de Jet Set Radio ou bien de planer comme dans NiGHTS ou Skies of Arcadia. J’ai été émerveillé et nostalgique de retrouver toutes ces licences dans leur bel enrobage haute résolution, tellement, que je me suis mis à rever d’un vrai retour de certains jeux et non pas juste d’un portage HD.

Pole Position

sonic-segaall-starsracingtransformed_multi_editeur_012-150x84 SonicEn dehors du classique mode Grand Prix (qui une fois terminé sera jouable en mode miroir) et du contre la montre, vous avez bien evidemment le mutlijoueur en local ou en ligne mais ce qui reste le plus interessant c’est le mode World Tour. Ici vous devrez réussir différentes épreuves selon trois niveaux de difficulté (déraper le plus souvent, course contre la montre, arriver dans les trois premiers) afin de gagner des étoiles. Elles vous permettront de débloquer des courses, de nouveaux personnages jouables (Ryo Hazuki de Shenmue a disparu snif) et de gagner des points d’experiences pour améliorer la conduite de votre véhiculte.

Un mode vraiment sympa et qui permet de relever des challenges différents du mode Grand Prix tout en variant les plaisirs.Toute fois malgré une maniabilité aux petits oignons et un plaisir de jouer indéniable une ombre au tableau subsiste. Les items pour attaquer ces adversaires ne sont guère inventifs et folichons et il vous arrivera souvent de ne pas les utiliser. Entre les boules de neige, la fusée feu d’artifice ou l’essaim d’abeilles, tout cela est dispensable. Je retiendrai principalement les deux boosters couplés à un bon drift pour obtenir une impression de vitesse ébouriffante.

8Au final Sonic & All-Stars Racing Transformed est un très bon jeu de course. J’ai passé d’excellents moments dessus, la sensation de vitesse est très souvent grisantes, le game design des circuits est tout bonnement fabuleux et je me suis emerveillé plus d’une fois devant les sublimes environnements très colorés.

Le jeu est très complet avec son mode World Tour qui vous donnera un peu de fil à retordre dommage que les items manquent d’inspiration (Mario Kart restant le roi sur ce terrain), que les temps de chargement soient si long et nombreux et que la voix off soit horrible (mais heureusement on peut la couper). Mais c’est vraiment pour chipoter, car il serai vraiment regrettable de passer à côté de ce bon jeu vendu à petit prix.


123456

HARKYA TYRANID HIVE FLEET |
La légende d'Okami |
Astuces Prizee gratuit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tournoi de Calcul Mental
| turfprono
| dofus screen