Game Start : La Passion avant tout


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Blabla.

Visite du Lego Store de Lyon

Lego Store Lyon

Il était attendu depuis de nombreuses années et il a enfin ouvert ses portes cet été. Le 17 juillet dernier au Centre Commercial de la Part Dieu à Lyon, le 5ème Lego Store de France a dévoilé ses briques.

Situe au niveau zéro juste à côté du Mc Donald, c’est 200 m2 d’émerveillement qui vous attends. Le 4 septembre, à l’occasion de la sortie des nouveaux sets Star Wars épisode VII, je me suis rendu dans la boutique pour faire des emplettes et vous faire découvrir ce bel endroit.

IMG_6846

Des que l’on franchi le seuil de l’enseigne, l’accueil est chaleureux et souriant. Puis je déambule dans le magasin à la découverte des nombreuses boîtes de Lego, le choix est immense et les prix identiques à leur site web. En plus des séries à licence comme Scoubidou, Jurassik Park ou Star Wars, vous aurez la possibilité de créer vos propres personnages Lego avec tous les éléments mis à votre disposition. Un sublime mur de briques multicolores est également disponible vous proposant de les acheter à l’unité et compléter ainsi votre collection. Le must du service client ? Il cherche à votre place les mini-figures dans les sachets surprises pour vous trouver celle qui vous manque. Chaque premier mercredi de chaque mois, un atelier Lego est organisé pour les enfants de 16h à 18h où ils pourront repartir avec leur création.

A partir de 30€ d’achats des cadeaux vous sont offerts, comme ce poster et ce polybag Ninja Go. Pensez aussi à prendre la carte VIP, elle est gratuite et vous permets d’avoir des surprises ainsi que 5€ de remise des 100€ d’achats cumulés.

Si vous êtes de passage à Lyon, que vous aimez les Lego, ou que vous souhaitez m’en offrir, faites un tour au Lego Store de la Part Dieu le paradis des grands enfants.

IMG_6857 IMG_6856 IMG_6854 IMG_6853 IMG_6847 IMG_6848 IMG_6850 IMG_6849 IMG_6845 IMG_6843 IMG_6842 IMG_6861


Mon bilan vidéoludique 2014

nintendo-artwork-54a510a60fc6d

Nous sommes déjà en 2015 et il est temps, comme tous les ans, de tirer un petit bilan de l’année 2014 sur la passion qui m’anime toujours autant : Les jeux vidéo (j’essaierai d’en faire de même pour les manga).

Si 2014 (en vérité fin 2013) a été marquée par l’arrivée de la PS4 et de la Xbox One, je n’ai toujours pas décidé de sauter dedans. Plusieurs raisons à cela, il me reste encore des tonnes de jeux à jouer sur PS3, aucun jeux ne m’a fait craquer mon PEL (qui est d’ailleurs bien vide aussi), ma connexion internet de campagnard ne semble pas du tout adapté à tous ces nombreux patchs qui viennent entacher l’envie de jouer immédiatement à un jeu. Je me réserve encore un an ou deux avant de franchir le pas, même si je suis plus attiré par la console de Microsoft.

Mais ce n’est pas pour autant que l’ennui vidéoludique m’a atteint, bien au contraire. Deux consoles ont réussi à m’amuser, à m’occuper pendant mes longs trajets en train (merci les grèves de la SNCF) la WiiU et la PSVita. Etonnant pour certains qui pense encore que ces deux machines n’ont rien à apporter, mais qui pour moi, possède l’essence même du jeu video : le plaisir de jouer. Certains jeux 2013 ce glisseront surement dans mon classement, la faute à tous ces titres qui sortent en fin d’année et d’autres sortis en 2014 auquel je jouerai en 2015 car le Père Noel vient tous juste de les sortir de sa hotte.

Ce qu’il faut en tout cas retenir, au-delà de toutes les polémiques et débats que peut entrainer ce medium, c’est que le jeu vidéo est là pour nous divertir, nous faire rêver, nous faire ressentir des émotions qu’il faut savoir partager et transmettre. Cette approche je l’ai déjà commencé avec mon fils de 6 ans avec qui, cette année, j’ai pu lui faire découvrir des nouveaux jeux auquel je jouais aussi quand j’étais plus petit. La boucle est bouclée.

 

Mon top 5 jeux vidéo 2014

danganronpa
1#DanganRonpa 1 et 2 – PSVita
Cette année le visuel novel a enfin pris ses marques en Europe grâce à deux jeux DanganRonpa. Les deux épisodes sortis sur PSVita sont tout bonnement exceptionnels (j’ai une préférence pour le deux), grâce notamment à un scénario qui sait vous prendre aux tripes et aux multiples rebondissements. Dommage que les jeux soient restés en anglais, le grand public mériterait de découvrir ces deux bombes vidéoludiques.

Mon test de Danganronpa 1
Mon test de DanganRonpa 2

ys
2#YS Memories of Celceta – PSVita
J’ai commence tout doucement à me remettre aux RPG après une longue période d’abandon. L’investissement « temps » me faisant toujours défaut, il m’était impossible de me plonger dans une grande aventure. Mais grâce à l’éloignement géographique de mon lieu de travail, j’ai pu jouer à Bravely Default sur 3DS (non terminé à ce jour certains comprendront pourquoi) et à YS Memories of Celceta. J’en ai pas parlé sur mon blog, mais c’est un très bon RPG old-school, avec des combats dynamiques, des décors vastes et variés le tout accompagnés de très bonnes musiques. Le jeu n’est pas traduit en français, uniquement en anglais, mais il serait vraiment dommage de passer à côté de ce RPG sur PSVita.

Mucho-Party-1-androappinfo
3#Mucho Party – iOS
Twitter sait combien j’aime ce jeu. Je ne loupe pas une occasion pour en faire la promotion. Mucho Party est un party game  incontournable et à jouer sur iPad de préférence. Je m’y suis énormément amusé, le jeu est accessible à tous (même mon fils de 3 ans arrive à participer aux épreuves) et c’est le jeu idéal à sortir lors des fêtes entre amis ou famille. Et en plus c’est réalisé par un studio français. Cocorico !

Mon test de Mucho Party

mk814
4#Mario Kart 8 – WiiU
Que serai une console Nintendo sans son Mario Kart ? Le cru 2014 nous revient dans une version HD totalement ébouriffante ! Visuellement c’est tout simplement magnifique, le jeu est bourré de petits détails, il possède une animation de folie et les courses proposant des passages jouant avec la gravité renouvelle la recette sans grandement l’amélioré. Mais Mario Kart 8 c’est surtout pour ces parties en ligne ou en local qu’on l’aime et on s’amuse toujours à se fracasser la gueule à coup de carapaces. Le seul bémol, le mode arène a totalement disparu pour laisser la place au mode ballon sur les circuits du jeu. Sans intérêt.

captaintoad2
5#Captain Toad – WiiU
Officiellement Captain Toad sortait le 2 janvier 2015, officieusement il était disponible dès le 19 décembre et réellement pour moi le 24 décembre. Ce jeu est une petite merveille, Nintendo nous a sorti un titre à la finition parfaite, les énigmes vous propose d’atteindre plusieurs objectifs dans des tableaux en vue isométrique que vous pouvez regarder sous toutes les coutures. Cela me fait d’ailleurs pensé à l’excellent Monument Valley avec des challenges en plus pour obtenir le 100%. Captain Toad c’est frais, tout rond, jolie, amusant et sans prise de tête. Un petit plaisir coupable qui ne pourrait se jouer que sur le Gamepad tellement il semble avoir été crée pour lui.

Ma déception 2014

Child of Light – PSVita
J’ai toujours une aversion pour les jeux en dématerialisé, même si il m’arrive d’en acheter de temps en temps. Je n’avais donc pas craquer pour Child of Light sur PS3 tout de suite et bien m’en a pris puisque une version boite était annoncé quelques mois après sur PSVita. Si visuellement le titre d’Ubisoft propose des décors magnifiques, digne d’un livre de contes de fée, le jeu en lui même ne m’a pas séduit. Entre une progression très linéaire, des combats un peu mou, j’ai traversé ses beaux tableaux sans véritable plaisir.

 

Les jeux 2013 auquel j’ai joué en 2014 (et qu’il est encore temps d’acheter)

Pikmin 3 – WiiU
C’est surement l’un des meilleurs jeux de la WiiU. Ce jeu de stratégie et d’exploration au coeur des nombreux jardins m’a totalement happé pendant plusieurs mois. L’ambiance très zen qui se dégage de Pikmin 3 est unique et je trouve dommage que ce jeu n’ai pas rencontré le succès escompté. Il y a une démo disponible sur l’eShop, essayez le ;)

The Legend of Zelda : A Link Between Worlds
J’ai beaucoup douté à son sujet avant sa sortie. Mais une fois en main, la magie de la série a opéré. En plus de son charme définitivement rétro et sa réalisation aux petits oignons, le gameplay de cet opus 3DS est tout simplement un coup de génie. Les possibilités que donnent le fait de pouvoir se mouvoir tel un dessin sur les murs sont infinis et donnent lieu à de nombreuses surprises. Sans oublier la bande son, un véritable chef-d’oeuvre.

Attack of the Friday Monster ! A Tokyo Tale – eShop 3DS
Il a été mon coup de coeur de l’année dernier pourtant il est sorti en 2013 sur l’eShop. J’ai profité d’une promotion le proposant à 3€ pour me jeter dessus et il ne m’a pas déçu. Dans une ambiance de vacances d’été dans la campagne japonaise, je me suis autant émerveillé que les enfants du jeu. Le chant des cigales, les magnifiques décors nous entraine dans une enquête imaginaire sur une invasion extra-terrestre. J’ai savouré l’aventure de bout en bout, c’est léger, on peut y collectionner des cartes et y jouer contre ses amis et on se ballade au fil des magnifiques musiques en sentant presque cette petite brise caresser notre visage en plein été.

Les jeux 2014 auquel je jouerai en 2015 (si j’ai le temps)

Bayonetta 2 – WiiU
J’ai tout simplement adoré, voir idolâtré pendant longtemps le premier sur Xbox 360 et jouer au 2 était une obligation.

Hyrule Warriors – WiiU
En plus de Bayonetta, j’avais besoin d’un défouloir dans un univers familier pour me décharger de tout mon stress de la semaine. Je pense avoir fait le bon choix.

Personna Q – 3DS
Il parait qu’il est très bon et visuellement ça a l’air sympa. Et puis ça m’occupera pendant mes trajets.

Les jeux que j’attends pour 2015
Je ne sais pas grand chose d’eux, j’ai vu quelques trailers, parfois sans gameplay, mais ils attisent ma curiosité de joueur. Il faudra d’ailleurs peut être investir dans la nouvelle génération.

No Man’s Sky – Hello Games – PS4
Scalebound – Platinum Games – Xbox One
The Legend of Zelda – Nintendo – WiiU
StarFox – Nintendo -WiiU


[Blabla] Une nouvelle vie

Cela fait maintenant 4 mois que je n’ai pas écrit sur mon blog, ce n’est pas l’envie qui me manquait mais le temps. Et quoi de mieux que de reprendre avec une critique d’un Manhua (BD coréene), c’est d’ailleurs la seconde fois que j’en achète une. Le premier titre était Cyber Weapon Z, qui m’a plus marqué par ses somptueux dessins que par son scénario qui tenait sur un confetti.

Si j’ai décidé aujourd’hui de vous parler de Moi, Jardinier citadin c’est pour plusieurs raisons qui me tiennent à coeur. Premièrement pour un éditeur, AKATA, qui depuis le debut de l’année 2014 a pris son envol pour devenir indépendant et se détacher des éditions Delcourt. Un choix risqué, mais une véritable volonté de proposer d’avantages de titres qui vont boulverser le paysage classique du manga. Car Akata a toujours voulu sortir du lot et j’ai donc décidé de continuer à les soutenir dans leur démarche car j’aime leur philosophie et leur point de vue sur le monde éditorial (et encore plus depuis que j’ai eu la chance de rencontrer Mr Dominique Veret).

Deuxièmement parce que j’ai changé de mode de vie pour me rapprocher de la nature. Depuis fin décembre notre petite famille a quitté la pollution de la ville de Lyon pour partir dans la campagne de l’Isère. Un besoin profond de se ressourcer, de voir nos enfants grandir dans un environnement plus sain, de posseder enfin notre maison dont la construction nous a pris beaucoup de temps et d’énergie. Et puis surtout dans un avenir proche pouvoir admirer, profiter de notre futur jardin et potager, car même si pour le moment rien n’a commencé, le printemps arrivant, il va falloir travailler la terre. La rendre fertile, l’arborer et demander à dame nature de prendre soin des légumes et des fruits que nous souhaitons voir pousser. La terre nourricière c’est à cela que nous aspirons, pour une question économique bien sur mais également pour manger sainement sans pesticide.

J’essairai également de chroniquer sur mon blog d’autres titres sur le meme thème (toujours édité chez AKATA) et j’espère donc qu’à travers ma critique de Moi, Jardinier citadin, cela vous donne envie de le lire mais aussi pourquoi pas de vous mettre au jardinage ;)


[Manga] Les élus de l’année 2012

L’année 2012 est derrière nous et je profite de cet article pour vous souhaitez une belle et heureuse année 2013 ! Pour la débuter je vous propose mon top des manga qui m’ont marqué cette année, même si il est vraiment difficile de choisir parmi la pléthore de titres de qualités qui sont sortis en 2012. Cependant les titres suivants sont de réel coup de coeur que tout lecteur de manga se doit de posseder ou d’avoir lu au moins une fois.

Ascension

[Manga] Les élus de l'année 2012 dans Blabla ascension-manga-volume-1-simple-33411Apparu en septembre 2010, ce Seinen traite d’un thème peu répandu dans l’univers du manga, l’alpinisme. L’auteur n’est autre que Shin’ichi Sakamoto déjà responsable des manga Kiômaru et Né pour Cogner disponible également aux Editions Delcourt/Akata. Ascension est cependant très différent de ces deux derniers titres, puisqu’ici il s’agit d’une quête initiatique pour notre anti-héro Buntaro Mori. Renfermé, vivant seul, ne communiquant que très peu il se découvre une passion pour l’escalade puis l’alpinisme où il se sent enfin vivant. Face aux montagnes il devient un autre homme que rien n’arrête s’entrainant durement pour ne faire qu’un avec son environnement. Malheureusement pour lui, les relations humaines vont vite le rattraper telle une avalanche pour le ravager de l’interieur…

Avec des dessins d’une incroyable beauté, une intensité narrative hors du commun, Ascension reste pour moi une oeuvre majeure dans le paysage manga. Shin’ichi Sakamato sait décrire les sentiments les plus profonds de l’être humain avec ses dessins, il vient même a supprimer complètement les onomatopées pour laisser ses réalisations s’exprimer à leurs places. Cela relève parfois du génie, les pages défilent devant nos yeux comme neige qui font au soleil et je prends un énorme plaisir à lire et relire Ascension. Car il faut être patient, la série est terminée au Japon, mais pour des raisons éditoriales, le titre n’est publié que tous les trois mois. Les retrouvailles sont ainsi plus intenses…

Ascension, 11 tomes VF en cours, est publié aux Editions Delcourt/Akata au prix de 7,99€

Thermae Romae

9782203049093-216x300-108x150 arms peddler dans MangaEncore un titre qui propose un thème rarement lu, c’est pour cette diversité que j’aime les manga, Thermae Romae proposant de nous faire découvrir les bains romains et… japonais. Pour ce faire l’auteur Mari Yamazaki nous propose d’effectuer des voyages temporels où les nombreux gags et quiproquos seront legions, les coutumes des Romains et des Japonais n’étant pas très semblable mise à part pour… les bains. Thermae Romae est une vrai bouffée d’oxygène dans un marché du manga qui sature toujours un peu plus chaque mois. Je vous invite à lire ma critique des deux premiers tomes pour un avis plus complet, mais si vous êtes amateur de curiosité  vous pouvez l’acheter les yeux fermés.

Thermae Romae, 5 tomes VF en cours, est publié aux Editions Sakka au prix de 7,95€

Bonne Nuit PunPun

5228-211x300-105x150 ascensionSi comme moi vous n’aviez jamais lu de manga d’Asano Inio, Bonne Nuit PunPun va vous embarquer dans une tourmente de sentiments dont vous ne ressortirez probablement pas indemne. Vous allez suivre la vie et les tracas d’enfants que vous allez voir grandir au fur et à mesure des tomes dont PunPun qui est le fil conducteur de la série. Ne vous fiez pas aux jaquettes très colorés et aux représentations étranges des personnages principaux (des poussins, enfin je crois) car le manga traite de sujet grave et sérieux (le sexe, l’inceste, le suicide). D’ailleurs plus la série avance et plus elle devient dramatique, poignante et vous prend aux tripes comme nulle autre. Je ne peux que me prosterner devant des dessins d’une beauté et d’un realisme hallucinant, de la narration inventive et tellement bien mené qu’on ne prête même plus attention à l’apparence différente de PunPun et sa famille. Un titre déjà culte à mes yeux, à dévorer sans retenu et sans complexe. Vous pouvez lire ma critique des deux premiers tomes.

Bonne Nuit PunPun, 5 tomes VF en cours aux Editions Kana au prix de 7,45€

The Arms Peddler

the-arms-peddler-1-ki-oon-108x150 front missionJe suis passé complètement à côté de ce titre sortie en février 2012 malgré des critiques très bonnes de la part de la presse et des mes followers sur Twitter. Je me suis laissé aller en achetant le premier tome et ce fût un véritable choc. Ce manga narre les aventures de Garami, une vendeuse d’armes dans un monde post-apocalyptique à la sauce western. Entre les dessins d’une précision rare, le découpage des planches qui frise la perfection et un scénario à toute épreuve, The Arms Peddler est titre qui ne fait pas dans la dentelle à tout niveau. Brute, sauvage, dur et incroyablement intense je prends un énorme plaisir à lire ce titre que j’avais un jour négligemment feuilleté. Comme quoi il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

The Arms Peddler, 5 tomes VF en cours, aux Editions Ki-oon, au prix de 7,65€

Front Mission – Dog Life and Dog Style

front-mission-t.1-108x150 i am a heroLes amateurs de jeux vidéo connaissent très bien cette série, qui à l’origine, est un tactical-RPG sorti sur Super Famicom en 1995. Ki-oon a décidé d’éditer le manga et même si je pouvais craindre une adaptation bâclée tiré d’un jeu vidéo il n’en ai rien. Front Mission traite d’une guerre entre deux superpuissances, mais le scénariste Yasuo Otagaki nous montre tout le côté obscur de ce combat complètement puéril. Les atrocités de la guerre sont ici mis à nues, vous n’échapperez pas aux nombreux cadavres, aux scènes de viol et la noirceur humaine que peu engendrer ce type d’affrontement. Un manga dur, violent, le tout soutenu par des dessins réalistes et un scénario à couper le souffle qui risque de vous scotcher. Front Mission n’est pas un titre à negliger et tout amateur de seinen (saupoudré de mechas) doit lire ce titre.

Front Mission, 6 tomes VF en cours, aux Editions Ki-oon, au prix de 7,65€

I am a Hero

9782505014409-couv-i258x392-98x150 punpunPour finir ma sélection 2012, je vous laisse avec un autre manga atypique, I am a Hero aux Editions Kana. Si comme moi vous n’avez pas accrochez au style de Walking Dead, ce titre devrait vous plaire. Ici, nous suivons les mésaventures d’un mangaka raté Hideo Suzuki, paranoïaque et qui souffre d’hallucinations. Ce dernier est tellement obnubilé par sa petite vie sans intérêt qu’il ne remarque pas qu’autour de lui une terrible menace se répand. Un virus a semble-t- il était oublié dans la nature et les citoyens japonais se transforment en zombie féroce suite à une morsure. Ce « looser » va devoir tant bien que mal survivre à ce tragique événement en prenant des décisions qui auront un réel impact sur le cours de sa vie.

Avec une narration très subtile et un scénario rondement mené, I am a Hero sait tenir son lecteur en haleine. On ne sait pas ce qui va nous attendre à chaque volume et on se delecte des dessins réalistes, parfois très gore, de ce manga trépident. Le thème sur les zombies est très connu, mais ici il est traité d’une manière original, à travers les yeux d’un homme peureux, asociale et qui ne se rend pas compte de l’ampleur de la situation. I am a Hero est déroutant, jubilatoire et effrayant, si le mangaka arrive à maintenir la pression jusqu’à la fin on tiendra une nouvelle fois un chef d’oeuvre.

I am a hero, 6 tomes VF en cours, aux Editions Kana, au prix de 7,45€


HARKYA TYRANID HIVE FLEET |
La légende d'Okami |
Astuces Prizee gratuit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tournoi de Calcul Mental
| turfprono
| dofus screen