Game Start : La Passion avant tout



[TEST] The Legend of Legacy sur 3DS

The-Legend-of-Legacy-characters

2016 sera peut être la dernière grosse année pour la 3DS. Nintendo a en effet décidé de sortir de nombreux bons jeux sur sa portable et c’est surtout les RPG qui vont se tailler la part belle du gâteau. Entre les Dragon Quest VII et VIII, Bravely Second, et autre Etrian Odyssey, il y en a un autre qui a su me faire jouer de nombreuses heures. The Legend of Legacy est un RPG pas vraiment comme les autres et le concept du jeu risque de ne pas plaire à tout le monde.

Avide de rêve, d’aventure et d’espace
tumblr_npsjfvqq8C1qzp9weo7_400Dès le lancement du jeu vous devez choisir votre personnage parmi 7 héros, chacun a sa propre destiné et son objectif. On vous colle deux autres aventuriers dans les pattes pour vous aider (que vous pourrez changer quand vous le souhaitez) et le roi du village d’Initium vous ordonne d’explorer les alentours. Explorer, c’est bien le maître mot de The Legend of Legacy, car il n’y a pas vraiment d’histoire, et d’ailleurs on s’en moque pas mal à vrai dire. Le jeu vous propose surtout de deffricher des zones encore secrètes peu connu des otoctones pour les sécuriser et découvrir de nombreux trésors. Initium sera votre point de repère sur la carte, puisqu’il s’agit du seul village où vous pourrez trouver une auberge pour reprendre des forces et sauvegarder, un marchant très radin tellement il a peu de choses à vendre et une échoppe pour écouter les derniers ragots du moment.

Une fois votre équipe prête, il est temps de se lancer dans l’aventure. Sur la carte, vous choisissez le lieu à explorer, tout en sachant qu’il vous appartiendra d’en découvrir par vous même ou plus facilement en achetant des cartes chez le marchand. Votre but est simple, cartographier les lieux diviser en plusieurs parties en les parcourant de fond en comble. Vous pourrez ensuite à tout moment décider de revendre ces informations, contre de la monnaie sonnante et trébuchante. Je vous conseille d’ailleurs vivement de compléter vos cartes à 100% pour trois raisons : Premièrement vous n’aurez l’occasion de revendre le précieux parchemin qu’une fois, deuxièmement cela vous rapportera bien plus d’argent (en plus des objets rares que vous aurez trouvé) et troisièmement vous aurez grand besoin d’avoir du liquide car ce ne sont pas les monstres que vous croiserez qui vont vous en lâcher des masses. Tout repose sur l’exploration et The Legend of Legacy est très clair dès le début de l’aventure, vous allez en bavez !

Tu parcours la Terre, le Ciel, cherches ton chemin, c’est ta vie, ton destin
original
Je préfère être transparent avec vous, The Legend of Legacy ne vous fera pas de cadeaux et il va falloir s’accrocher dès vos premières heures d’explorations car les ennemis rencontrés vont vous terrasser plus d’une fois sans que vous n’y soyez préparé parfois. Contrairement à la majorité des RPG, le jeu ne propose pas de points d’expérience à gagner pour faire évoluer chaque personnage. Les combats vous permettront bien évidement de faire augmenter vos points de vie, magie et armements mais l’ensemble reste très aléatoires. Il m’est arrivé régulièrement d’enchaîner les ennemis, dont on ne connait même pas le nombre de points de vie, pour améliorer la force de mes attaques sans succès et ainsi me faire laminer d’un coup car je tombe sur un groupe de monstres bien plus fort. Je me relance dans l’aventure avec un nouveau combat et là je gagne des nouvelles aptitudes ou augmente mes points de vie.

C’est très déstabilisant quand on ne joue qu’à des RPG classiques, car si lors d’un combat vous n’obtenez pas des nouvelles compétences et que vous perdez vous recommencerez à votre dernier point de sauvegarde sans les avoir acquis. D’ailleurs petite parenthèse, je vous invite à abuser de la sauvegarde rapide (en appuyant sur R+X) pour éviter toute désillusion lors d’un Game Over. Après lors de vos joutes vous aurez également deux possibilités pour vous en sortir, mettre les éléments (Eau, Air et Feu) de votre côté en les invoquant pour utiliser des pouvoirs magiques associés et frapper plus fort  (les monstres aussi pourront utiliser cette méthode avec les ténèbres) ou fuir. Sachant que la fuite est à chaque fois réussie mais qu’elle vous ramènera au début du niveau même si vous étiez arrivés au dernier morceau de la carte à explorer. Autre particularité qu’il faudra bien gérer et qui risque de vous faire arracher les cheveux en début de partie c’est la perte de point de vie pendant votre périple. Je m’explique, lorsqu’un de vos explorateurs se fait tuer, vous avez la possibilité en lui redonnant de la vie, de le ressusciter. La contre partie c’est que le maximum de vos HP sont réduits et pour en récupérer la totalité il faudra retourner à l’auberge faire un gros roupillon.

213751_screenshot_04_lSi certains risquent de lâcher le jeu en route à cause de sa difficulté aléatoire et son gameplay plutôt retors, de mon côté j’ai tenu bon. J’ai été tout simplement hypnotisé par les mécanismes du jeu. Ici le scénario est secondaire et j’ai pris du plaisir à explorer les zones pour obtenir des cartes complètes, obtenir de nouveaux pouvoirs et vaincre certains ennemis puissants devient parfois jouissifs. Je ne peux que vous conseiller, si vous vous jeter dans l’aventure, de bien choisir votre équipe de base et de ne plus en changer avant la fin. La difficulté  étant parfois très élevée, utiliser un explorateur qui démarre de zéro se révélera particulièrement inefficace. Graphiquement le jeu est vraiment agréable avec sa réalisation propre et ses décors colorés qui apparaissent et disparaissent façon pop-up, même si le concept pourra, encore une fois en rebuter plus d’un. Les musiques mettront tout le monde d’accord, certains thèmes sont envoûtants et dans l’ensemble l’OST est une véritable réussite qui accompagne à merveille votre aventure.

Ton destin est sans pareil, l’aventure t’appelles
the_legend_of_legacy_3DS_3
Alors oui, The Legend of Legacy est un jeu qui ne se laisse pas aborder facilement. Il faut prendre son temps, savoir être un bon stratège pendant les combats, être un peu masochiste aussi, persévérer pour qu’une fois vos personnages bien entraînés vous puissiez prendre énormément de plaisir comme j’ai pu en avoir. La relation avec The Legend of Legacy c’est un peu l’amour vache ou bien encore je t’aime moi non plus. Mais purée qu’est-ce que j’ai aimé détester ce jeu sur lequel je vais régulièrement revenir pour terminer les 7 destinées.  Il y a toujours des endroits à découvrir, des monstres à tuer, des ennemis qu’on essai à nouveau de battre une fois devenu plus fort, des nouvelles armes et bien plus encore.

Alors oui beaucoup n’aimeront pas, car nous sommes bien loin des RPG à la routine classique et aux combats au tour par tour réglés comme du papier à musique. Ici c’est l’exploration qui est à l’honneur , avec des combats obligatoires pour pouvoir avancer. Cependant, je vous conseille au moins de tester la démo sur l’eShop qui vous propose 4h de jeu et d’y jouer par petite session pour dompter la bête et ainsi l’apprivoiser.

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

HARKYA TYRANID HIVE FLEET |
La légende d'Okami |
Astuces Prizee gratuit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tournoi de Calcul Mental
| turfprono
| dofus screen